;;
FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedin

Adhérent

Associations

Le Groupe des Constructeurs Amateurs de Gironde dit "GCA 33"
GCA33 est membre du club Aéro-Constructeurs Amateurs Atlantique, antenne régionale de la Fédération RSA
 

L’Historique du GCA33

Octobre 1980 :

Les statuts du Groupement des Constructeurs Amateurs de Gironde (GCA33) d’aéronefs sont déposés à la sous -préfecture de Libourne par Jean Paul Pillet aujourd’hui  décédé.

L’objectif est de regrouper sur l’aérodrome de Libourne / Les Artigues de Lussac les quelques constructeurs et propriétaires d’avions amateur (ces appareils  bénéficient d’un certificat de navigabilité restreint (CNRA) qui  permet une exploitation plus économique avec  moins de contraintes  administratives

Une première manifestation est organisée en septembre 1981, avec conférence sur les méthodes de construction par des avionneurs et créateurs connus au sein du RSA

1985 :

Etienne Landray intègre l’association avec 2 appareils : un DRUINE Turbi D5 et le proto de son père Gilbert, le GL1 biplace de formule Mignet,  et il commence la construction d’un Jodel Ambassadeur DR 1050.

1987 :

Il est élu président du GCA33, ayant dans l’idée de faire affilier l’association au RSA national et de voir la possibilité de construire un hangar RSA sur le terrain de Libourne comme cela existait sur beaucoup d’autres aérodromes français. De longs pourparlers avec la CCIL débutent.

1989 :

L’aérodrome de Libourne se voit doté d’une piste en dur. La Société de Transport Aérien du Libournais est créée (STAL);  la CCIL leur accorde une convention de 25 ans pour la construction d’un hangar de 500m²

Le hangar sort de terre, mais c’est le drame ; les deux principaux actionnaires, personnes très sympathiques,  trouvent la mort dans l’accident de leur bimoteur à Arcachon et la STAL est mise en liquidation judiciaire. Le hangar en l’état est mis en vente pour la valeur des travaux effectués.

Denis Lacroix et Etienne Landray se portent acquéreurs

La CCIL n’autorise cette vente qu’à une entreprise à vocation aéronautique ou éventuellement à une  association aéronautique. Aucune entreprise ne s’étant manifestée, le GCA 33 affilié depuis peu au RSA est tout désigné pour ce rachat. Denis Lacroix et Etienne Landray avancent les fonds. Etienne Landray met en place un système de souscription pour terminer le hangar, les membres du GCA finissent eux même les travaux.

En 2015 :

La CCIL en deviendra propriétaire à part entière et louera le hangar  au GCA 3.

Le GCA 33 grâce à sa pugnacité et  à  la volonté de ses adhérents et au partenariat monté avec la CCIL de pratiquer une aviation légère  d’une façon plus économique et accessible à tous.

 A ce jour,  en 29 ans d’existence le hangar RSA a abrité une quarantaine d’avions construits ou reconstruits, restaurés, entretenus en état de vol par leurs propriétaires respectifs.

Beaucoup de candidats à la grande aventure se vu épaulés et aidés par les anciens, cela représente des dizaines de milliers d’heures de travail qui ont abouti à environ 15000 heures de vol sans accidents notoires.

Le GCA33 est fort d’une vingtaine d’adhérents où l’amitié est de mise, de 13 avions en état de vol dont une dizaine abritée dans le hangar et trois autres encours de construction

 

Les Avions du GCA33

On peut classer les avions du GCA33 en 4 catégories administratives:

1 / Les avions de construction amateur classés en CNRA (Certificat de Navigabilité Restreint d’Aéronef)

Zenith de Gilles 03 0a5e2Le Zenith d'Alain     Le DR 1053 Sicile de MichelLe DR 1053 Sicile de Michel

Le Jurca Temête de Denis

 

2 / Les avions en CDNR (Certificat de Navigabilité Restreint)

Le Jodel Sicile DR 1051 d’Henri

 

3 / Les ULM

326 50879Le Loiret du Président Etienne     030.resized 5abaaLe P'tit père de Gilles

Le SE5  de Bernard

Le Hummel Bird de Bernard

Le Pataplum de René

 

4 / Les avions de collection classés en CNRAC (Certicat de Navigabilité Restreint d’Avion de Collection)

Le Stampe de Gilles

Joelle 2 401d9Le Zlin 526 Trener Master de Jacques

 

5 / Les projets en cours